Fête nationale: Sébastien Agius, Présence Madagascar et Feu patriotique à Mex (VS)

Le village de Mex (VS) fête le premier août avec un invité de la scène musicale venu de France, Sébastien Agius (chanteur pop et vainqueur de l’émission X Factor) et Présence Madagascar qui soutient la scolarisation des enfants dans son pays. Une célébration, organisée par la Société du Village de Mex (SVM), qui se veut à la fois nationale et hors des frontières.

Sébastien Agius, habitué du village de Mex, remporta l’émission X Factor en 2009. près un premier album «Ma Chance», l’intégration de comédies musicales (1789, Les amants de la Bastille ou Mozart l’opéra Rock) et une tournée «Liberty Tour» aux côtés de oxane Le Texier, Sébastien se tourne à présent vers un projet solo musical orienté Folk, Pop et Electro. Le 1er août prochain, Sébastien chantera quelques unes de ses compositions mais aussi des reprises français/anglais (concert gratuit).

Une soirée nationale en faveur des enfants de Madagascar. La SVM organise une vente de lampions au profit de Présence Madagascar; Association qui œuvre pour le soutien de la scolarisation des enfants dans son Centre d’accueil Fanantenana (Espoir) ou dans des familles d’accueil mais aussi pour alimenter les fonds d’entraide des besoins spécifiques destinés aux enfants tels que des projets socio-éducatifs, soins, nourriture, habillement et formation (www.presence-madagascar.com).

Qui dit fête du 1er août dit feu patriotique et cortège de lampions! A Mex, c’est un feu traditionnel patriotique qui sera allumé au sommet de la falaise de la commune de St-Maurice avec l’organisation d’un cortège de lampions

Au programme du mardi 1er août à la salle de la Corniche à Mex. Dès 18h00 : Apéritif offert par la Commune de St-Maurice et vente des lampions au profit de Présence Madagascar. 19h30 : Discours du 1er août par Linda de Torrenté, vice-présidente de la Noble Bourgeoisie de St-Maurice.

  • Pour accompagner la soirée et l’après-feu patriotique : Sébastien Agius, chanteur pop et vainqueur de l’émission X factor(concert gratuit)
  • A la nuit tombante, Cortège aux lampions depuis la Corniche jusqu’au couvert du câble et feu patriotique.

Repas du 1er août servi par l’Auberge de l’Armailli(CHF 25.-) : Buffet salade et terrine – Cochon de lait farci – Dessert. Bar à bières et vin.
Liens youtube Sébastien Aigus : https://www.youtube.com/watch?v=cTgH9P0mx8c / https://www.youtube.com/watch?v=tZXDJUXFfGA / https://www.youtube.com/watch?v=Ze9LsTI0UwQ / https://www.youtube.com/watch?v=5lyj4SR3iv
Contacts :

  • Pour Sébastien Agius et Présence Madagascar : Bertrand Gallay –T. 079 689 06 50 - bertrand.gallay@gmail.com
  • Pour la Société du Village de Mex : Yasmine Barman –T. 079 644 63 80 – yasminebarman@gmail.com

DISCOURS INAUGURAL DE MICHEL GALLAY , DELEGUE EXECUTIF DE L’ASSOCIATION PRESENCE-MADAGASCAR LE 10 MAI 2016

image discour

Mesdames et Messieurs les membres et les représentants de l’Etat
Monsieur le Directeur Régional du Ministère de la Population
Monsieur le Directeur Général de la Société Générale de Surveillance
Mesdames et Messieurs les représentants des Associations et Organisations Non Gouvernementales

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

En tant que délégué exécutif de l’Association suisse Présence-Madagascar, permettez-moi de vous souhaiter une cordiale bienvenue au Centre d’Accueil FANANTENANA à l’occasion de l’inauguration du Château d’eau à pompe photovoltaïque construit grâce au don substantiel de la SOCIETE GENERALE DE SURVEILLANCE, et nous remercions en particulier aujourd’hui son Directeur Général pour Madagascar en la personne de Monsieur Cédric Catheline En effet, Monsieur Catheline aura certainement le plaisir de vous resituer le contexte qui a présidé au choix de notre Association Présence-Madagascar en tant que bénéficiaire privilégié d’un don unique de dix mille francs suisses ou 32'000'000 Ariary en faveur de l’enfance vulnérable et précarisée, rejoignant ainsi les objectifs de notre Centre d’accueil FANANTENANA, à savoir :

L’Accueil d’enfants et d’adolescents orphelins ou abandonnés, en rupture familiale, en situation précaire, déscolarisés, et de mamans adolescentes La Récupération sociales d’enfants et d’adolescents vulnérables PAR UNE ACTION PEDAGOGIQUE, SOCIO-EDUCATIVE, SCOLAIRE ET SANITAIRE, dans le but d’améliorer leur condition de vie par un programme d’alphabétisation ASAMA, associé à des activités d’orientation professionnelle et d’initiation a la vie active

Pour atteindre de tels objectifs, l’Association Présence-Madagascar a obtenu une ATTESTATION DE RECONNAISSANCE par le Ministère de la Population, de la Protection sociale et des Loisirs le 03 avril 2006 au niveau de la Direction Interrégionale de Toamasina
Dix ans plus tard, ce n’est pas sans satisfaction que l’Association P&M porte à son actif :

  • Le soutien à une trentaine de familles d’accueil sous forme de micro-crédits
  • La création de l’Ecole Le Lumignon dans le quartier populaire de la Verrerie avec plus de mille élèves
  • Le soutien logistique, matériel et financier à l’Ecole de brousse Miarantsoa dans le quartier Tsararivotra et à ses 250 élèves
    et enfin
  • La création du Centre Fanantenana avec une capacité d’accueil gratuit d’une centaine d’usagers entre 10 et 17 ans

Si la satisfaction est au rendez-vous, c’est aussi grâce aux différentes contributions extérieures comme celle essentielle du Programme Alimentaire Mondial le PAM, celle de l’Association HELP, ou encore celle de l’Association des Centres d’Accueil de Tamatave, l’ACAT, dont nous avons l’honneur et le plaisir d’accueillir leurs représentants parmi nous.

Mais que serait notre action sociale sans la participation active des différents acteurs et actrices agissant au nom du Ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme, auprès duquel une demande d’agrément est sur le point d’être finalisée.

Nous réitérons à votre égard à toutes et à tous nos sincères remerciements et notre plus grande reconnaissance.

Aujourd’hui, toute notre attention se porte sur la construction d’un château d’eau modèle à pompe photovoltaïque, totalement autonome d’une capacité de 8 m3 ; jusqu’à ce jour, l’alimentation en eau de tout le Centre reposait sur l’utilisation de deux « pompes TAN » que nous devions multiplier au fur et à mesure des besoins croissants en eau ; avec la construction et la mise en service du château d’eau, ce ne sont pas seulement les besoins vitaux en eau potable qui sont satisfaits, mais aussi ceux qui concernent une hygiène corporelle induite par une importante disponibilité en eau du robinet ; à ces avantages, il faut encore ajouter la possibilité de créer de nouveaux ateliers nécessitant de grandes quantités d’eau comme p.ex. un atelier cuisine ou encore un atelier élevage.

L’EAU C’EST LA VIE dit l’adage bien connu ; mais pour nous, l’eau c’est aussi l’éducation, la pédagogie, la formation, en un mot : L’INITIATION A LA VIE ACTIVE de tous ces enfants et adolescents du quartier populaire d’Andranomadio qui pourront bénéficier d’un encadrement propice à leur développement.

A l’initiative du projet château d’eau, nous ne saurions oublier celles et ceux qui ont œuvré pour sa réalisation à Madagascar, et je salue en particulier mon fils Bertrand et M. Roger Kamgain membre de la direction au siège de la SGS à Genève en Suisse, qui se sont faits les artisans, voire les militants de la cause "Présence-Madagacar" qui porte aujourd’hui ses fruits.

Mais que serait le Centre FANANENANA qui cristallise tous les projets socio-éducatifs soutenus par l’Association P&M sans un maître d’œuvre en la personne de notre Directeur et coordonateur, je veux nommer M. Eddy RAJILTIANA ; qu’il soit ici remercié chaleureusement pour son dévouement sans faille.

Les perspectives du Centre étant favorablement orientées, nous ne serions pas surpris si nous devions nous retrouver bientôt : qui pour l’inauguration d’un mini terrain de foot sponsorisé par la FIFA, qui pour un "gastro-sakafo" servi par nos jeunes cuisinières en herbe, qui pour un défilé de mode préparé par nos futures stylistes formées dans notre atelier couture !!!

Rêver avec nos jeunes et les faire rêver, n’est-ce pas là une bonne recette pour atteindre nos objectifs ?

Il suffit parfois de lever les yeux vers le ciel pour croire ; et si vous en doutez, vous êtes invités à lever les yeux à la sortie de ces lieux pour constater qu’il y a des rêves qui deviennent réalité, et je dirai même plus, avec ce château d’eau que vous avez contribué à édifier, les arroseurs que vous êtes ne tarderez pas à être vous-mêmes les arrosés !!!

Puisse cette vision des choses nous encourager à nous engager aux côté de ces jeunes et
à LEUR DONNER UNE RAISON DE SOURIR A L’AVENIR !
Ce sont là tous les vœux que je souhaite partager en cette occasion pleine de promesses
et de FANANTENANA pour notre jeunesse malagasy !

Dans cet esprit, je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les représentants de l’Etat, amis, sympathisants et usagers du Centre FANANTENANA, à l’expression de mon immense gratitude pour votre bienveillante présence et pour votre sollicitude envers l’Association Présence-Madagascar.

Sincèrement vôtre, je vous dis MERCI
11 Mai 2016 : Dans "Midi Madagascar"

SGS appuie l'association "Fanantenana"

Lire l'article
18 Avril 2016 : Dans "People"

Bastian Baker, son talent et sa générosité pour la cause Malgache

presence madagascar et baker

Bastian Baker auteur compositeur interprète fraîchement récompensé aux Swiss Music Awards en février 2016 nous démontre une fois encore son engagement, sa générosité et sa disponibilité avec cette tournée à la rencontre du peuple Malgache...
Consuler l'article

13 Avril 2016 : Dans "Le Matin"

Une semaine de concerts pour la bonne cause

presence madagascar dans le matin

Bastian Baker a chanté à Madagascar afin de récolter des fonds pour plusieurs associations. Sept concerts caritatifs en sept jours sous le soleil de Madagascar: Bastian Baker vient de rentrer d’un périple qui le marquera longtemps. Il est parti sur l’île afin de récolter des fonds pour diverses associations locales et une suisse, Présence-Madagascar, qui soutient des enfants sur place...
Consulter l'article

28 Mars 2016 : Dans "Le Nouveliste"

Bastian Baker en concert à Madagascar au profit d'une association basée à Mex

presence madagascar dans le Nouveliste

Auréolé de son titre de meilleur artiste individuel masculin aux Swiss Music Awards 2016, le chanteur vaudois Bastian Baker s'envole mardi pour Madagascar. Dès mercredi, il y donnera six concerts au profit de deux associations suisses: Présence Madagascar, basée à Mex sur Saint-Maurice...
Consulter l'article

Le Nouvelliste Valais Suisse Samedi 18 septembre 2010

DEPUIS CINQ ANS AU CHEVET DE MADAGASCAR

Depuis 2005, Présence @ Madagascar s’engage en faveur des petits malgaches. Fondée par Michel Gallay, ancien directeur des foyers Gai Matin à Vérossaz et La Courte Echelle à Saxon (aujourd’hui La Fontanelle et le CAAD), et parrainée par le sculpteur André Raboud, cette association dont le siège est à Mex offre aux enfants démunis, abondonnés ou orphelins la possibilité d’être pris en charge dans une famille d’accueil. « Notre idée, c’est de donner à une famille malgache les moyens de le faire. Dans ce but, nous combinons le placement à l’octroi d’un micro-crédit destiné à financer une entreprise » explique Michel Gallay. Ce prêt sans intérêt est remboursable sur cinq ans et renouvellable. Une trentaine de bambins entre 0 et 5 ans ont pu bénéficier de ce programme. « Nous nous appuyons sur un réseau d’églises, de pasteurs qui apportent leur caution morale aux familles intéressées. Par ailleurs, nous assurons un suivi strict tant de l’enfant qu’au niveau financier ». Entre cinq et dix nouveaux placements surviennent chaque année

Retour en haut
Le Nouveliste le 31 juillet 2017

Depuis 2009, Présence @ Madagascar a élargi son action en ouvrant dans les quartier populaires et en brousse trois écoles pour les enfants non scolarisés. 500 élèves les fréquentent. En ville, les salaires sont couverts par les écolages payés par les parents. « C’est plus difficile en brousse, où les gens sont démunis. Pour parvenir à l’autofinancement, principe à la base de nos actions, nous avons mis en place différentes activité (maraîchage, pisciculture, élevage de poulets) auxquelles les parents contribuent. Enfin, un projet baptisé FANTANTENANA (espoir) va démarrer. Il vise la création d’un Centre de développement pédagogique et d’accompagnement destiné à des enfants abandonnés, des jeunes travailleurs, des fillettes déscolarisées ou des mamans adolescentes. « Ces 12 à 16 ans y recevront durant un an une formation de base en maraîchage, pisciculture, maçonnerie, cuisine ou couture, etc. L’objectif, c’est de les préparer à entrer dans la vie active. FANANTENANA s’inscrit dans une logique de continuité dans l’aide ; nos actions forment un chaîne ».

Lise-Marie Therrettaz
Retour en haut
Le Nouvelliste Valais Suisse, Octobre 2012

L’ASSOCIATION PRESENCE @ MADAGASCAR EN VOIE DE DEVELOPPEMENT

A l’occasion du tout récent séjour de Michel Gallay, délégué exécutif de l’association Présence @ Madagascar , c’est à Mex qu’a eu lieu son assemblée générale sous la houlette M. Joël Chesaux, président, pour faire le point sur les activités développées à Tamatave sur la côte est de Madagascar. C’est avec une grande satisfaction que tout un chacun a pu apprécier le développement et l’exécution de plusieurs projets mis en place depuis plus de six ans, et qui ont vu leur extension confirmée dans trois secteurs d’activités destinés à la prise en charge familiale, pédagogiques, et éducative d’orphelins et d’enfants abandonnés en situation de grande précarité. A commencer par la trentaine d’enfants âgés de zéro à cinq ans placés en famille d’accueil, où P&M fait œuvre pionnière en conjuguant la dimension sociale d’un placement familial et l’octroi d’un microcrédit avantageux. Toujours avec l’idée d’éviter le cercle vicieux de l’assistanat, l’objectif d’autofinancement de l’école « Le Lumignon », avec ses 430 élèves à la rentrée scolaire 2012-2013 a été réalisé, suite à son développement venu confirmer le choix de P&M de s’investir dans l’éducation des enfant d’un quartier populaire du plus grand port de Madagascar. Une année 2012 d’autant plus féconde qu’elle a permis la construction de deux nouveaux pavillons en dur pour des classes enfantines, ainsi que la construction d’une bibliothèque abritant les 12'000 livres scolaires offert par le Rotary Club de Monthey à l’initiative de M. Jean-Luc Tamini.

Et last but not least, grâce au parrainage du sculpteur André Raboud, jamais en retard d’un coup de cœur, un Centre d’éducation et d’apprentissage à la vie active pour enfants et adolescents non scolarisés en situation de grande précarité, a vu le jour, dans le but d’améliorer leur condition de vie par un programme d’alphabétisation et d’initiation à des activités génératrices de revenus respectueuses de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

En conclusion de cette assemblée générale, Michel Gallay a insisté sur le fait que malgré certaines avancées, l’heure n’est pas à l’autosatisfaction au regard de l’ampleur de la tâche à accomplir dans un pays "qui est entré dans l’histoire (cf. discours de Dakar de M. Sarkosy) bien avant la colonisation, mais qui peine à écrire un nouveau chapitre de son histoire où la démocratie trouverait pleinement sa place." Défaillant dans nombre de ses attributions essentielles telles que l’éducation, la santé, la formation, etc., l’Etat est soutenu à bout de bras par une multitude d’ONG (Organisation non-gouvernementales) qui, à l’instar de P&M, dessinent les contours d’une société qui donne à ses millions d’enfants une raison de sourire et d’espérer en l’avenir.

Pour ce faire, rendez-vous est d’ores et déjà pris avec tous les membres, sympathisants, donateurs et autres sponsors de l’association pour les events artistiques, sportifs ou culturels concoctés par Bertrand Gallay tout au long de l’année 2013 !

Mex et Tamatave, octobre 2012
La Tribune de Madagascar le 8 janvier 2018

6 morts et plus de 63 000 sinistrés

Le cyclone AVA est bel et bien sorti de la Grande ile mais a néanmoins laissé des dégâts considérables et ce dans toutes les régions de Madagascar. Actuellement selon le dernier bilan du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC), le cyclone aurait fait 6 morts, 3 blessés et 63 000 personnes sinistrées. Deux personnes sont encore portées disparues et 15 523 personnes ont dû être évacuées de leur lieux d’habitation. Par ailleurs 16 009 élèves sont dans l’impossibilité de rejoindre leurs classes pour cette semaine. Mis à part cela, plusieurs routes nationales ont été ou sont encore coupées notamment sur la route nationale 2 (RN2) allant vers Tamatave, la route nationale 7 (RN7) à plusieurs endroits ou encore la route nationale un (RN1). Ces coupures sont dues notamment à des éboulements, à des affaissements de la route ou à la montée des eaux dans certains secteurs, bloquant toute circulation dans un sens comme dans l’autre.

Toamasina

La ville qui a été la plus touchée par le passage du cyclone AVA est celle de Toamasina qui n’a plus connu un passage de cyclone depuis une décennie. Selon nos informations, 95% de la ville de l’Est a été ravagée. En effet, l’œil du cyclone AVA de part sa lenteur a frappé par deux fois Toamasina. En conséquence, l’électricité est actuellement coupée dans de nombreux quartiers de la ville portuaire, plusieurs bâtiments ont été détruits, les arbres arrachés jonchent les rues et plusieurs quartiers sont inondées. Le président de la République Hery Rajaonarimampianina s’y est rendu samedi dernier afin de constater les dégâts subis par la ville. Ce dernier a souligné lors de son discours que les forces de l’ordre seront mobilisées pour la reconstruction et la réhabilitation de la ville le plus vite possible.

Ny Aina Rahaga
Retour en haut

Copyright © 2016 PRESENCE MADAGASCAR | Website created by Edrich Marius.